Tableau N° 44 : Affections consécutives à l’inhalation de poussières ou de fumées d’oxyde de fer

0
Désignation des maladies
Délai
de prise en charge
Liste indicative
des principaux travaux susceptibles de provoquer ces maladies
 – A –
Sidérose
Affection pulmonaire chronique caractérisée par des lésions de fibrose ou d’emphysème plus ou moins accentuées associées à des dépôts importants de poussières d’oxyde de fer. Elle se manifeste par des troubles fonctionnels notamment dyspnée, bronchorrhée et toux. Les lésions sont mises en évidence soit radiographiquement par des opacités punctiformes diffuses, soit à la tomodensitométrie par des hyperdensités interstitielles ou des images  emphysémateuses, soit par des constatations anatomopathologiques lorsqu’elles existent. 

Les conséquences sur le plan respiratoire doivent être évaluées par des épreuves fonctionnelles. 

 

– B –
Complication cardiaque
Insuffisance ventriculaire droite caractérisée. 
35 ans (sous réserve d’une durée d’exposition de 10 ans).
– A et B –
 Travaux exposant à l’inhalation de poussières ou de fumées d’oxyde de fer, notamment :

Extraction, broyage, concassage et traitement des minerais de fer et de l’ocre. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici