Tableau N° 2 : MALADIES PROFESSIONNELLES CAUSÉES PAR LE MERCURE ET SES COMPOSES

0
Désignation des maladies
 
Délai
de prise en charge
Liste indicative des principaux travaux susceptibles de provoquer ces maladies
Encéphalopathie aiguë
 10 jours
Extraction, traitement, préparation, emploi, manipulation du mercure, de ses amalgames, de ses combinaisons et de tout produit en renfermant, notamment : Distillation du mercure et récupération du mercure par distillation de résidus industriels ; 

Fabrication et réparation de thermomètres, baromètres, manomètres, pompes ou trompes à mercure.

Emploi du mercure et de ses composés dans la construction électrique, notamment :

Emploi des pompes ou trompes à mercure dans la fabrication des lampes à incandescence, lampes radiophoniques, ampoules radiographiques ; 

Fabrication et réparation de redresseurs de courant ou de lampes à vapeurs de mercure ; 

Emploi du mercure comme conducteur dans l’appareillage électrique ; 

Préparation du zinc amalgamé pour les piles électriques ; 

Fabrication et réparation d’accumulateurs électriques au mercure.

Emploi du mercure et de ses composés dans l’industrie chimique, notamment :

Emploi du mercure ou de ses composés comme agents catalytiques ; 

Electrolyse avec cathode de mercure au chlorure de sodium ou autres sels.

Fabrication des composés du mercure.

Préparation, conditionnement et application de spécialités pharmaceutiques ou phyto-pharmaceutiques contenant du mercure ou des composés du mercure.

Travail des peaux au moyen de sels de mercure, notamment :

Sécrétage des peaux par le nitrate acide de mercure, feutrage des poils sécrétés, naturalisation d’animaux au moyen de sels de mercure.

Dorure, argenture, étamage, bronzage, damasquinage à l’aide de mercure ou de sels de mercure.

Fabrication et emploi d’amorces au fulminante de mercure.

Autres applications et traitements par le mercure et ses sels.

Tremblement intentionnel
1 an
Ataxie cérébelleuse
1 an
Stomatite
30 jours
Coliques et diarrhées
15 jours
Néphrite azotémique
1 an
Lésions eczématiformes récidivant en cas de nouvelle exposition ou confirmées par un test épicutané

15 jours 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici