Organisation du travail

0

Seconde phase:l’éducation à la santé centrée sur la figure de l’expert. Dans la deuxième phase du projet, les différents experts invités et les conférenciers et témoins d’expériences concernant les thèmes abordés viendront à l’école. Ils sont les partenaires idéaux de toute intervention préventive, dotés de compétences médico-scientifiques,

même s’il ne faut pas considérer ce partenariat comme une véritable délégation totale qui confie à l’expert seul les tâches de planification, de mise en œuvre, de gestion et d’évaluation de la prévention. intervention. Troisième phase : éducation à la santé centrée sur les compétences des élèves, ou modèles relatifs à la pratique de l’éducation par les pairs.

L’éducation par les pairs est une méthodologie qui, à différents niveaux, implique les adolescents en tant qu’acteurs principaux dans les choix stratégiques et opérationnels des projets de prévention.

Il ne faut pas oublier que de nombreux comportements, évalués sur des bases scientifiques, nuisibles à la santé immédiate ou future de l’individu, ont en réalité une valeur positive pour la personne qui les exerce, et pour le groupe ou sous-groupe social auquel il appartient. .

Le sens positif attribué à un comportement nocif pour la santé est l’aspect réel du changement dans une intervention de promotion de la santé qui se veut efficace. L’éducation socio-affective a été qualifiée de méthodologie capable de promouvoir les soi-disant compétences de vie (compétences de la vie quotidienne), éléments de réussite pour le développement social et émotionnel des sujets en âge de développement.

L’importance de l’éducation socio-affective repose sur sa capacité à ne pas se concentrer sur un thème précis de prévention, mais sur une méthodologie visant à accroître les compétences de dialogue et de communication, d’écoute et de relation efficace chez ceux qui grandissent.

Les élèves procéderont à la préparation de produits multimédias ou vidéo, d’affiches, de tableaux d’affichage avec des articles de presse, d’interviews, de participation éventuelle à des concours sur les thèmes abordés. Tout cela pour monter une exposition qui sera montée en fin d’année à l’intérieur de l’école et qui sera itinérante durant l’été dans les différentes paroisses des villages d’élèves.

En deuxième partie d’année, des rencontres seront organisées avec des parents et des experts externes et des formateurs-éducateurs, avec des parents et des enseignants qui présenteront les résultats des travaux et un échange de communications, de retours d’expérience et de conseils mutuels.

Dans la dernière partie de l’année, des sorties sur place et des expériences concrètes dans les communautés de récupération Human Promotion des garçons et des filles seront prévues, qui pourront avoir des expériences de vie réelles au contact d’eux-mêmes. Dans la phase finale du projet, un test de sortie sera à nouveau administré pour détecter surtout les compétences et les connaissances acquises et éventuellement pour planifier des interventions futures ciblées.

Le projet sera illustré et expliqué en détail à l’équipe pédagogique en octobre. Il sera joint au P.O.F. de l’école et publié sur le site Internet de celui-ci et mis à la disposition de tous les parents d’élèves de l’école secondaire de première année de Rovetta. Durée Le projet sera mis en œuvre tout au long de l’année scolaire.

La commission aura pour tâche de diriger l’activité afin qu’elle soit cohérente avec les indications du projet et travaillera à construire un climat positif de collaboration entre les étudiants et ceux qui sont engagés dans leurs activités, en veillant au respect de la mise en œuvre. fois.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici