☞ UVMT – Université Virtuelle de Médecine du Travail

0

Il existe un bon climat médecin du travail-salarié-employeur. Une inaptitude au poste de maçon a toutes les chances, d’une part de briser ce bon climat, d’autre part de dèsinsérer socialement le patient. Vous pourriez certainement en discuter directement avec le patient afin qu’il puisse en prendre conscience et prononcer une aptitude avec restrictions (pas de travail en hauteur, pas de conduite de véhicule….)en ayant toutefois pris un RDV pour ce patient auprès d’une consultation de pathologie professionnelle.

Cette dernière peut à la fois vous aider dans la décision d’aptitude au poste de travail, mais aussi convaincre le patient et l’orienter pour son sevrage.