UVMT participe aux
Campus Numériques

     Menu Principal

· Accueil
· Recherche avancée

Formation UVMT
· Formations
· Entrée D.E.S.
· Législation
· Toxicologie
· F.A.Q.
· Q.C.M.
· Cas Cliniques
· Veille documentaire
· Thèses et mémoires
· Forum Saint Jacques
· Banque de données
· Cours les plus lus

UVMT et Vous
· Forum
· Dialogue (Chat)
· Calendrier
· Newsletter
· Sondages

UVMT et Internet
· Les guides UVMT
· Liens
· Statistiques
· Recommandez nous

Communauté UVMT
· Votre compte
· Liste des comptes


     Recherche


     Qui est en ligne ?
Il y a pour le moment 27 invité(s) et 0 membre(s) en ligne.

Vous êtes un visiteur anonyme. Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en cliquant ici.

      Identification
Surnom/Pseudo

Mot de Passe

Vous n'avez pas encore de compte?
Enregistrez vous !
En tant que membre enregistré, vous bénéficierez de privilèges tels que: changer le thème de l'interface, modifier la disposition des commentaires, signer vos interventions, ...

     Sur le Web

     A propos d'UVMT

UVMT est un site de télé-enseignement développé par l'Institut Interuniversitaire de Médecine du Travail de Paris Ile de France.

Pour en savoir plus sur UVMT, cliquez ici.


 

Epitrochléite (médecins du travail)

(5260 lectures)   Format imprimable



Madame G., 46 ans, tapissière, se présente à votre consultation de santé au travail pour sa visite de reprise après un arrêt de travail d'un mois. Elle souffre du coude droit. Vous l'aviez vue pour sa visite annuelle il y a 8 mois ; elle ne se plaignait alors de rien. Elle vous remet un certificat médical signé de son médecin traitant déclarant qu'elle ne peut pas reprendre son poste. Elle vous signale aussi qu'elle compte remettre un double de ce certificat à son employeur.

Elle n'a pas d'antécédent particulier. Elle est ménopausée depuis l'âge de 45 ans.

Vous reprenez l'interrogatoire professionnel de la patiente. Elle travaille en qualité de tapissière depuis 8 ans chez différents patrons. Elle est en CDI chez son actuel employeur depuis 3 ans. Son travail consiste en :
- coupe de tissus aux ciseaux (voilages mais aussi velours et cuir), jusqu'à 4 heures par jour, debout devant un plan de travail à hauteur de la taille : bras droit à 90° de flexion, en légère pronation.
- couture sur machine électrique à double entraînement : mouvements répétés de flexion-extension pour guider le tissu.

La patiente est droitière. La symptomatologie persiste malgré son arrêt de travail. La patiente vous signale tout de même une légère amélioration.

  

[ Retour Cas Cliniques | Index des Rubriques ]
  


Ce site est optimisé pour une définition de 1024 x 768 ou supérieure.
Il nécessite pour certaines fonctions le plug-in Macromedia Flash Player.

Les marques et les noms de produit sont des marques déposées ou des marques commerciales de leur détenteur respectifs
Google