UVMT participe aux
Campus Numériques

     Menu Principal

· Accueil
· Recherche avancée

Formation UVMT
· Formations
· Entrée D.E.S.
· Législation
· Toxicologie
· F.A.Q.
· Q.C.M.
· Cas Cliniques
· Veille documentaire
· Thèses et mémoires
· Forum Saint Jacques
· Banque de données
· Cours les plus lus

UVMT et Vous
· Forum
· Dialogue (Chat)
· Calendrier
· Newsletter
· Sondages

UVMT et Internet
· Les guides UVMT
· Liens
· Statistiques
· Recommandez nous

Communauté UVMT
· Votre compte
· Liste des comptes


     Recherche


     Qui est en ligne ?
Il y a pour le moment 12 invité(s) et 0 membre(s) en ligne.

Vous êtes un visiteur anonyme. Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en cliquant ici.

      Identification
Surnom/Pseudo

Mot de Passe

Vous n'avez pas encore de compte?
Enregistrez vous !
En tant que membre enregistré, vous bénéficierez de privilèges tels que: changer le thème de l'interface, modifier la disposition des commentaires, signer vos interventions, ...

     Sur le Web

     A propos d'UVMT

UVMT est un site de télé-enseignement développé par l'Institut Interuniversitaire de Médecine du Travail de Paris Ile de France.

Pour en savoir plus sur UVMT, cliquez ici.


 

Arrêté du 18 janvier 2002 portant création d'un groupe de travail à caractère permanent « champs électromagnétiques d'extrêmement basses fréquences » au sein de la section radioprotection du Conseil supérieur d'hygiène publique de France

(1537 lectures)   Format imprimable



La ministre de l'emploi et de la solidarité,
Vu le code de la santé publique, et notamment les articles R. 780-1 à R. 780-15,
Arrête :

Art. 1er. - Il est créé, au sein de la section radioprotection du Conseil supérieur d'hygiène publique de France, après avis de son président, un groupe de travail à caractère permanent chargé de :
Réaliser un état des lieux de la connaissance scientifique en matière de risques éventuels pour la santé lors de l'exposition aux champs électromagnétiques d'extrêmement basses fréquences, notamment au regard d'éventuelles propositions d'évolution des recommandations internationales actuelles et des réglementations nationales ;
Quantifier le risque pour la population ;
Faire des recommandations en matière de surveillance et de programmes de recherche ;
Proposer des outils de communication en direction du public.


Art. 2. - Sont nommés membres de ce groupe permanent :
M. le professeur André Aurengo, service central de médecine nucléaire, hôpital La Pitié-La Salpêtrière, vice-président de la section radioprotection du Conseil supérieur d'hygiène publique de France ;
Mme la docteure Jacqueline Clavel (INSERM, unité 170) ;
M. le docteur Pascal Guenel (INSERM, unité 88) ;
M. le professeur Jacques Joussot-Dubien (Ecole nationale supérieure de chimie et de physique de Bordeaux) ;
M. le docteur René de Seze (INERIS) ;
M. Bernard Veyret (Ecole nationale supérieure de chimie et de physique de Bordeaux) ;
Un représentant du centre scientifique et technique du bâtiment ;
Un représentant de la direction générale de l'énergie et des matières premières du ministère de l'industrie.


Art. 3. - Le bureau 7 D de la direction générale de la santé est chargé du secrétariat de ce groupe de travail.


Art. 4. - Le directeur général de la santé au ministère de l'emploi et de la solidarité est chargé de l'exécution du présent arrêté, qui sera publié au Journal officiel de la République française.


Fait à Paris, le 18 janvier 2002.


Pour la ministre et par délégation :
Par empêchement du directeur général
de la santé :
Le chef de service,
P. Penaud

  

[ Retour Législation | Index des Rubriques ]
  


Ce site est optimisé pour une définition de 1024 x 768 ou supérieure.
Il nécessite pour certaines fonctions le plug-in Macromedia Flash Player.

Les marques et les noms de produit sont des marques déposées ou des marques commerciales de leur détenteur respectifs
Google