Epicondylite (médecins du travail)

Monsieur S., 38 ans, droitier, se présente à votre consultation pour sa visite annuelle. Il est peintre ravaleur ragréeur. Son travail consiste surtout à préparer les façades des bâtiments : nettoyage manuel à la brosse, décapage au grattoir ou à la spatule, très rarement hydrosablage. Ensuite, il enduit les surfaces préparées puis les peint au rouleau. Il travaille comme salarié dans cette entreprise, en contrat à durée indéterminée (CDI) depuis 5 ans.

Lors de votre interrogatoire médico-professionnel, Monsieur S. vous signale des douleurs du compartiment externe du coude droit irradiant vers le versant radial de l'avant-bras, majorées par les mouvements de flexion-extension lorsqu'il brosse ou décape les murs, surtout s'il s'agit des travaux de ponçage fins et délicats (barreaux de balcons, ornements…). Ces douleurs seraient apparues il y a 1 mois, c’est à dire depuis qu'il utilise une nouvelle brosse fine. Il n’a pas consulté de médecin. Il vous signale que les douleurs persistent bien qu'il revienne aujourd’hui même de 15 jours de vacances. Il n’est pas encore allé sur son chantier. Aussitôt après votre consultation, il doit s’y rendre pour reprendre ses fonctions.

Vous examinez son coude droit. Sa mobilité est normale. Vous retrouvez une douleur vive à la palpation de la région externe du coude droit. La douleur est réveillée par l'extension contrariée du médius et de l'annulaire droits.





Cet article provient de ☞ UVMT - Université Virtuelle de Médecine du Travail
http://www.uvmt.org

L'URL de cet article est:
http://www.uvmt.org/sections.php?artid=807