Epaule enraidie (médecins généralistes)

Vous voyez en consultation Madame S. pour une douleur de l'épaule droite très invalidante.
Madame S. 55 ans est caissière dans un hypermarché depuis 13 ans.
Vous la traitez depuis plusieurs mois pour cette épaule douloureuse par des traitements purement symptomatiques car elle n'a jamais voulu être arrêté par "peur de perdre son poste". (elle a encore deux enfants à charge, qu'elle élève seule).

Pendant plusieurs mois elle soulageait sa douleur par les repos hebdomadaires et des cures d'anti-inflammatoires (per os). Elle a bénéficié d'une infiltration locale de corticoïdes il y a 1 an, l'efficacité a été immédiate mais provisoire ( sans arrêt de travail, Madame S. préférait "s'arranger" avec ses collègues).
Depuis quelques jours la douleur est permanente, insommniante et rebelle aux traitements antalgiques.






Cet article provient de ☞ UVMT - Université Virtuelle de Médecine du Travail
http://www.uvmt.org

L'URL de cet article est:
http://www.uvmt.org/sections.php?artid=782