Recherche toxicologique gratuite sur Internet

Dr J.C. Martin, Dr P.E. Boubert, Dr D. Zerbib


Dernière mise à jour le 25/06/2001

Cliquez sur le thème qui vous intéresse :

Recherche bibliographique

Bases de données toxicologiques

Formation et information

Fiches de données de sécurité

Pour la version "Flash" de ce guide :


Sites de recherche bibliographique :

PubMeb (http://www.ncbi.nlm.nih.gov/PubMed/medline.html) de la bibliothèque nationale de médecine américaine (NLM : National Library of Medicine) est le plus populaire des accès gratuits au medline sur Internet.

HealthGate medline (http://healthgate.nbci.com/getcontent.asp?SiteID=nbci&DocID=/search-forms/medline_form&DocType=4) propose le même service que le site précédent. Seule la présentation diffère légèrement, les principes de recherche restant identiques. Cependant, la possibilité d’accéder à des articles connexes au cours de la recherche n’est pas proposée.

Bibliothèque de Fernand Widal (ASITEST) (http://www.centres-antipoison.net/cdoc/rech_simple.htm) : ce site propose d’accéder aux références des documents présents à l’ASITEST.

La Bibliothèque interuniversitaire de médecine (BIUM) (http://www.bium.univ-paris5.fr/acc_gen.htm)  dispose d’un site Internet permettant un accès en ligne à l’index des périodiques (20 000 titres disponibles) (http://www.bium.univ-paris5.fr/acc_perio.htm) et des thèses (http://www.bium.univ-paris5.fr/acc_perio.htm) en sa possession.

 

Bases de données toxicologiques :

Toxline (http://toxnet.nlm.nih.gov/cgi-bin/sis/htmlgen?TOXLINE) est une base de données bibliographiques accessible par l’intermédiaire de la NLM. Elle est segmentée en deux entités : TOXLINE65 pour les références de 1965 à 1980 et TOXLINE pour les plus récentes.

Toxnet (http://toxnet.nlm.nih.gov/) est un moteur de recherche mis à disposition par la NLM permettant d’accéder par le même formulaire de requête à 4 bases distinctes :
-    CCRIS (Chemical Carcinogenesis Research Information System),
-    Gene-Tox (Genetic Toxicology),
-    HSDB (Hazardous Data Bank),
-    IRIS (Integrated Risk Information System).

Les fiches toxicologiques de l'INRS :http://www.inrs.fr/dossiers/fichtox/somft.htm .Ce dossier contient la collection complète des 237 fiches toxicologiques de l'INRS, au format Acrobat reader.

Occupational Health Guidelines for Chemical Hazards : http://www.cdc.gov/niosh/81-123.html (Directives de Santé au Travail pour les Risques Chimiques) donne des informations sur les limites d'exposition, les les propriétés physiques et chimiques des produits, et les risques sanitaires. Ce site fournit des recommandations pour la surveillance médicale, les protections respiratoires, et les mesures d'hygiène et de protection personnelles pour les produits chimiques spécifiques.

L’IARC (Agence Internationale de Recherche sur le Cancer) propose un accès aux monographies à l’adresse suivante: http://193.51.164.11/cgi/iHound/Chem/iH_Chem_Frames.html

TELETOX, base de données bibliographiques sur les produits phytosanitaires, peut désormais être interrogée sur Internet. Hébergée à l’origine par le serveur minitel citi2, le site de l’Université Paris V (http://www.uvp5.univ-paris5.fr/UVP5/) propose désormais un accès direct à une page de requête : http://www.uvp5.univ-paris5.fr/TELETOX/TELMENU.asp .

L’Unité de Toxicologie industrielle et environnementale de l’hôpital St Luc (Belgique) propose un répertoire du monitoring biologique de l’exposition aux substances chimiques : http://www.md.ucl.ac.be/entites/esp/toxi/table.htm .

Chemindex (http://ccinfoweb.ccohs.ca/chemindex/search.html) permet de retrouver un numéro CAS à partir  du nom d’une molécule et réciproquement.

Paracelse (http://www.egora.fr/Tox-In/PARACELS.HTM) est une base d’accès libre sur les intoxications aiguës les plus fréquentes et/ou graves mise au point par les médecins du Centre Anti-Poison de Grenoble.

 

Sites de formation et information :

L’Institut Universitaire de Médecine du Travail de Rennes (http://www.med.univ-rennes1.fr/galesne/med_travail/) possède son site Internet et propose une présentation du service, un forum de discussion, un annuaire du service et des questions de médecine du travail dont certaines en toxicologie : solvants, acide fluorhydrique, CO, plomb et insecticides organo-phosphorés.

L’Université Claude Bernard de Lyon (http://cri-cirs-wnts.univ-lyon1.fr/Polycopies/MedecineTravail/index.html) dispose d’un serveur de polycopiés de santé où le département de médecine du travail et des risques professionnels propose quelques questions de toxicologie : plomb , CO, solvants et pesticides.

AIMT 67 (http://www.aimt67.org) : ce service interentreprise possède son site Internet comportant une rubrique dossiers où des sujets de médecine du travail sont traités. Quelques sujets de toxicologie y sont représentés : fibres de carbone, foie et toxiques, étiquetage, peintures et amiante.

Le site du NIOSH (National Institute for Occupational Safety and Health) (http://www.cdc.gov/niosh/homepage.html) fournit des liens vers plusieurs services dont des documents d’information et des bases de données.

Site d’information sur l’amiante du ministère de la santé français (http://www.sante.gouv.fr/amiante/plan/index.htm) : synthèse des connaissances actuelles sur l’amiante.

Fiches de données de sécurité :

UVMT (cliquez ici) met à disposition son outil de recherche de FDS (près de 400.000 fiches accessibles)

Le site Vermont SIRI (http://siri.org/msds/) propose un moteur de recherche destiné à localiser les fabricants sur le web afin d’accéder à leurs FDS. Deux sites sont à disposition, les coordonnées de 250 industriels sont référencées.

L’Université de Cornell dispose d’une base de 325.000 FDS accessibles à l’adresse suivante : http://msds.pdc.cornell.edu/msdssrch.asp.

Quarante FDS en français sont proposées par le Lycée Louis Vincent de Metz à l’adresse suivante : http://www.ac-nancy-metz.fr/pres-etab/lvincent/fds/lv_fds.htm.

Le NIH (National Institute of Health) américain propose dans le cadre du NTP (National Toxicology Program) 2.000 fiches de données de sécurité (http://ntp-server.niehs.nih.gov/Main_Pages/Chem-HS.html) en 7 points.